Étirements

Les étirements

Il y a beaucoup d’idées reçues et beaucoup d’erreurs sont commises :
Par exemple, s’étirer à la fin d’un entraînement n’a pratiquement aucun impact sur la souplesse.
Pour un impact positif, il faut privilégier les étirements à froid, car un étirement à chaud perturbe la perception de la courbature, et on peut aller plus loin que ses amplitudes articulaires et se blesser.

Les étirements n’interviennent en rien dans la cicatrisation des tissus abîmés lors de l’effort. Le sportif aura toujours des courbatures dues aux microlésions des fibres musculaires, c’est un processus naturel.

On peut résumer en disant qu’il y a 3 grands types d’étirements pour 3 objectifs différents en musculation.

1. Les étirements passifs : L’étirement passif est un allongement lent d’un groupe musculaire à la recherche d’un gain d’amplitude. Il n’y a pas d’action de la part de l’athlète (on utilisera le poids de son propre corps).
En musculation, le but principal est le développement musculaire, l’utilisation de charges lourdes en efforts concentriques diminuent les amplitudes articulaires. À la fin d’une séance intense, les étirements et notamment les étirements passifs permettent de retrouver cette amplitude en libérant les tensions sur les articulations.

2. Les étirements posturaux : Un ensemble de postures d’auto-étirements et de techniques
respiratoires, dont le but est de favoriser une régulation tonique en agissant essentiellement sur la musculature profonde.
Ils ont pour objectif de prendre conscience des différentes postures du corps, des imperfections et des compensations de certains muscles qui provoquent des douleurs.

3. Les étirements activo-dynamiques : Ils consistent à étirer le muscle (de manière inférieure aux possibilités maximales et moins de 10 secondes), à le contracter de manière statique quelques secondes (moins de 10 secondes) puis à enchaîner avec des exercices dynamiques avec environ 10 répétitions tels que des talons/fesses, montées de genoux, sauts sur places, etc…
Ce sont les seuls étirements à préconiser avant une séance pour préparer les muscles à l’effort en complément d’exercices de mobilité corporelle.

Dans le cadre de la musculation, on a besoin de s’échauffer, de s’étirer, et d’être plus souple pour gagner en amplitude de mouvements. On peut donc utiliser les 3 méthodes, qui sont indispensables pour se préserver des blessures et récupérer entre les séances pour être efficace.

N’hésitez pas à vous rapprocher de notre coach Mathieu pour plus de détails !!

Étirements
Partager
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter