Le Sport ? C'est un besoin !

Le sport ? C’est un besoin !

A tout juste 30 ans, Kévin Jouty vient de réaliser son rêve en ouvrant sa salle de sport, MyFit, à Metz-Tessy. L’aboutissement logique d’une passion pour le fitness née il y a 11 ans.

« A 19 ans, j’ai acheté des haltères afin de m’exercer seul à la maison, se souvient Kévin. Poussé par un copain, je me suis inscrit dans une salle de sport où j’ai découvert le fitness. C’est devenu une passion. Comme on me demandait souvent des conseils, j’ai décidé de mettre de côté mon métier d’électricien et de me reconvertir. En 2010, j’ai obtenu mon diplôme de coach sportif en Suisse, validé en France en 2015 ».

Pendant un an, Kévin Jouty travaille dans un club de sport de luxe à Genève. Il anime des cours collectifs mais réalise surtout du coaching personnel. « Il faut vraiment aimer les gens car la grosse partie du travail se joue sur le plan relationnel plutôt que sportif ! ». Après un séjour de trois mois en Australie, où il s’entraîne dans une salle sur le modèle américain, Kévin Jouty devient coach à domicile en Suisse.

Pendant un an, il travaille dans un club de luxe à Genève puis se lance, en indépendant, dans le coaching à domicile. « Ce que j’ai vu pendant mes voyages m’a donné envie d’apporter un peu de modernité sur le bassin Annécien. Je me suis inspiré des salles américaines et des clubs de luxe pour créer MyFit. Fin 2016, après trois mois de travaux acharnés, nous avons ouvert au cœur de la forêt des Iles. C’est une réelle fierté d’avoir construit tout ça de mes propres mains ».

Un physique plus esthétique

« Début 2015, j’ai eu envie de me lancer un nouveau défi : participer à une compétition de bodybuilding. Jusque-là, je n’avais pas voulu faire de compétition car je voulais garder un physique qui me permette de rester mobile pour m’abonner à ma seconde passion, le volley-ball. J’ai découvert la catégorie Men’s Physique, où les compétiteurs affichent des physiques beaucoup plus esthétiques que ceux des bodybuilders. Pour assurer mon suivi, j’ai fais appel à mon ami Dominique Vernay, un ex-champion de bodybuilding. J’ai eu droit à 14 semaines de préparation sans aucun écart, pendant lesquelles j’ai vu mon corps se redessiner. Le Ripert’s Body Show a eu lieu le 24 mai 2015 à La Ciotat. Je n’ai pas été classé mais c’était une belle expérience et je suis allé jusqu’au bout. Cela m’a permis de réaliser ce qu’on pouvait faire avec son corps en surveillant son alimentation et sans user de produit dopant ».

Les mois qui ont suivi ont été consacrés à un autre challenge : monter sa propre salle de sport. C’est chose faite depuis le 5 septembre. « Avec Recep Özay, mon associé chez MyFit, nous mêlons salle de fitness classique et box de crosstraining. Bien sûr, nous nous organisons pour faire entre une heure et une heure et demie d’entraînement personnel par jour. Je suis coach, je me dois d’être crédible ! ».

Partager
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter